Guide de Bonne Pratique (GBP) sur la télémédecine et les PISU

L'association Nationale des Infirmiers de Sapeurs-Pompiers (ANISP) et la SFTéléméd se sont rapprochés en 2017 dans le but de produire conjointement un Guide de Bonne Pratique sur la télémédecine appliquée aux pratiques opérationnelles des infirmiers de sapeurs-pompiers. Ce guide, réalisé selon la méthodologie de la Haute Autorité de Santé ( HAS), est issu d'un long travail collaboratif suivant un planning rigoureux. 
Plus de 50 experts de domaine de la télémédecine et du domaine sapeur-pompier se sont rassemblés en novembre 2017 à Thionville (57) dans le cadre des Journéees Techniques et de Production (JTP) de l'ANISP. Cette première rencontre de spécialistes a vu naître une première version d'un GBP. Selon la méthode utilisée, ce GBP provisoire a fait l'objet d'une cotation et d'une relacture par un comité regroupant une cinquantaire de relecteurs, tous spécialistes dans le domaine. 

C'est indéniablement grâce au travail collaboratif d'envergure de plus de 100 spécialistes que l'ANISP et la SFTéléméd sont aujourd'hui en mesure de présenter officiellement le fruit de plusieurs mois de travail avec la sortie du Guide de Bonne Pratique "la télémédecine appliquée aux Protocoles Infirmiers de Soins d'Urgence".

Ce guide à pour but de permettre à la direction Générale de la Sécurité Civile et la Gestion des Crises (DGSCGC) du Ministère de l'intérieur et aux SDIS qui souhaitent instaurer, promouvoir ou développer la mise en oeuvre des techniques de télémédecine, de pouvoir se baser sur des recommandations techniques rigoureusement construites et validées. 
 
Lire la suite...


 

Republication des cahiers des charges de l'expérimentation en télésurveillance ETAPES

Prévue par l’article 54 de la LFSS 2018, cette republication des cahiers des charges a été mise à profit pour les harmoniser, simplifier et tenir compte des évolutions réglementaires (Règlement général sur la protection des données, modification du décret de 2010 relatif à la télémédecine par le décret du 13 septembre 2018) et des besoins médicaux nouvellement identifiés par les sociétés savantes. Le programme ETAPES a pour objectif de développer les activités de télémédecine.

Le développement de la télémédecine fait actuellement l’objet d’une volonté politique forte, qui se traduit en particulier par l’
article 54 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018.
Celui-ci prévoit plusieurs évolutions :

  • L’entrée des prestations de téléconsultation et de téléexpertise dans le droit commun du remboursement par l’assurance-maladie. En effet, si leur mise en place dans le cadre d’ETAPES a permis la levée de nombreux freins juridiques et organisationnels, un remboursement au même titre que toute autre prestation médicale est de nature à en valoriser la pratique. Pour que ce choix devienne effectif, cet article confie aux partenaires conventionnels le soin de fixer les modalités et tarifs applicables. Les négociations ont débuté dès janvier 2018 et ont aboutis à un passage en droit commun le 15 septembre.
  • La poursuite du programme ETAPES pour les téléexpertises jusqu’à l’entrée en vigueur des tarifs conventionnels et au plus tard le 1er juillet 2019.
  • La télésurveillance médicale demeure dans le cadre expérimental ETAPES pour une durée de 4 ans. Cela s’explique par une juste prise en compte de ses particularités : cette activité suppose que plusieurs types d’acteurs se coordonnent autour du patient : pour effectuer la télésurveillance médicale, pour fournir la solution technique, ou pour assurer l’accompagnement thérapeutique. Plus complexe à définir, la télésurveillance nécessite ainsi un temps d’appropriation et de développement plus long.

> Retrouver les cahiers des charges mis-à-jour sur notre site

 


 

Zoom sur : Le Jury Citoyen

Cette année, la télémédecine devient une "réalité" pour les patients. Cette pratique médicale présente de nombreuses opportunités pour fluidifier le parcours de santé et améliorer l'accessibilité des soins. Elle soulève de nombreux défis qui nécessitent d'engager une réflexion commune avec l'ensemble des parties prenantes : patients, professionnels de santé, directions d'établissements, industriels, institutionnels, chercheurs, startups, ...

Nous avons décidé de mobiliser un jury citoyen en partenariat avec France Assos Santé afin de faire entendre la voix des patients. Cette tribune composé des représentants des associations de patients des pathologies les plus accompagnées par la télémédecine. Ce jury sera présent sur les différentes sessions afin de lancer les débats, challenger les intervenants et également le publique. 


Vous aussi, prenez part à la discussion et devenez acteur de cette transformation en participant au Congrès de la Télémédecine les 6 et 7 décembre à Paris !

Conférences et ateliers, challenge startup, networking, sessions dédiées à l’innovation… Ne manquez pas ce rendez-vous stratégique pour les acteurs de la e-santé.

 

> Inscrivez-vous au Congrès

> Préprogramme

 

Journée de formation Télémédecine - 13 novembre 2018, Paris
> inscrivez-vous

11e Congrès Européen de la Télémédecine « Réussissons ensemble la télémédecine ! 2018 : l’année du patient » - 6 et 7 Décembre, Paris
> inscrivez-vous

 

La lettre du site de l'éducation thérapeutique du patien en Auvergne Rhône-Alpes - ephora.fr
> en savoir plus

Téléconsultation chez l'opticien : le SNOF rejette le principe de confondre prescription et vente
> en savoir plus

Republication des cahiers des charges de l'expérimentation en télésurveillance ETAPES 
> en savoir plus

Notre site

Nous suivre

       

Nous contacter

Powered by ePressPack | Legal | Copyright © Care Insight 2018